Retour accueil - Editions L'Harmattan

Philippe Tancelin

Philippe Tancelin

[agrandir]

Philippe Tancelin, poète philosophe, docteur d'Etat, professeur émérite des universités. voir biographie

Biographie

Philippe Tancelin, le dernier de trois enfants est né à Paris de parents enseignant et médecin.
Après des études secondaires au Lycée Charlemagne à Paris (lycée désigné « rouge « dans les années 60), il entre en études cinématographiques puis en 1968, à l'issue des « événements de mai »,s'oriente vers la philosophie (spécialité esthétique) à laquelle il consacre son doctorat d'Etat en Sorbonne sous l'intitulé »Violence et théâtralité ».
Dès sa première thèse de 3è cycle, il enseigne comme chargé de cours à la Sorbonne puis est nommé professeur des Universités à Paris8 Vincennes-St Denis où il enseigne la philosophie esthétique (Théâtre-Poésie) tout au long de sa carrière universitaire.

Son inclination première pour la poésie (dès l'âge de 10 ans) va s'affirmer à l'occasion de « mai 68 » puis croiser le théâtre et le politique qui vont donner le ton à son œuvre poétique autant qu'à sa recherche dans le cadre universitaire.

Ce qu'on dit couramment de lui « poète-philosophe engagé », se précise au cours des ans selon deux nominations proposées par certains critiques, journalistes, d'une part « le laboureur des mots », d'autre part « le poète de l'événement » . Ces termes sont souvent repris par le poète lui-même lors des interviews à propos de ses publications autant théoriques-esthétiques que poétiques, lesquelles s'inscrivent profondément dans l'histoire événementielle selon une posture d' »acteur-témoin » qu'il revendique à travers une langue aphoristique qui bouleverse étonnamment le sens convenu et dominant des mots.

Une telle création-recherche sera entreprise par Philippe Tancelin durant plusieurs décennies en étroite collaboration avec Geneviève Clancy(1) (sa sœur) avec qui il milite, questionne, écrit près de sept de leurs ouvrages en commun.
Les engagements de Philippe Tancelin et de Geneviève Clancy se déclinent durant les années 70-80-90- au sein des luttes avec les exploités, les travailleurs immigrés et de solidarité avec les peuples opprimés (Tiers-monde,Palestine...). Ils donnent naissance à plusieurs écrits et créations-manifestations poétiques, théâtrales dans ce sens.(2)
C'est cette pratique militante théâtrale des années 70 qui induira chez Philippe Tancelin la recherche non moins que le souci de l'oralité poétique (3) jusques et y compris la création en 1991 du Centre International-interuniversitaire de Créations d'Espaces Poétiques (CICEP) qu'il fonde avec Geneviève Clancy et Jean-Pierre Faye.(4)
Le CICEP regroupera jusqu'en 2015 (année de la création du collectif « Effraction-poètes des cinq continents)(5) plusieurs dizaines de poètes, artistes chercheurs et universitaires dans l'esprit d'une recherche en mouvement, transdisciplinaire qui réalisera de très nombreuses communications théoriques et créations artistiques originales dans multiples espaces sociaux (théâtres, musées, écoles, universités, hôpitaux, prisons, lieux de précarité etc...). Une revue intitulée « cahier de poétique »(une vingtaine de numéros) publiera annuellement les « actes » de ces recherches.(6)

Cinquante ans après sa première incursion en études cinématographiques, le poète renoue avec l'expression-cinéma en réalisant plusieurs moyens-métrages poétiques-politiques selon une démarche d'écriture en forte résonance avec son processus de création poétique et de recherche.

Fervent défenseur de créations collectives, d'écritures à plusieurs mains comme autant de signes manifestes d'une liberté en commun de gestes et paroles de vivre à hauteur de son imaginaire, Philippe Tancelin, à travers son œuvre non moins que dans sa pratique vivante de la relation à autrui exhorte à l' »étonnement » comme habitat poétique en ce monde.



1- Geneviève Clancy (1937-2005), philosophe-poète, professeur de philosophie esthétique à la Sorbonne, auteure de plusieurs ouvrages de création poétique qui ont suscité un véritable « change » dans la langue poétique contemporaine, fut une femme très engagée éthiquement-politiquement dans son époque, aux côtés des opprimés. Elle réalisa en collaboration avec Philippe Tancelin des ouvrages de poésie ainsi que de nombreuses créations-manifestations de recherche dans les domaines de l'esthétique et du politique.

2-En collaboration avec G. Clancy : « Tiers-idées » Hachette 1979 collection dès à présent : ouvrage de réflexion politique-esthétique sur le théâtre d'intervention et la troupe « ASSIFA » durant les années 70.
« ASSIFA »-première troupe théâtrale de travailleurs immigrés en France, née des luttes des travailleurs immigrés contre leurs conditions vie et de travail, pour des droits égaux avec les travailleurs français. Cette troupe se fit particulièrement connaître par sa composition de travailleurs immigrés-français et la revendication à travers ses spectacles d'une autorité culturelle artistique ouvrière.

3-Philippe Tancelin a opéré le choix d'une approche poétique de l’histoire et de la relation témoin-événement. Depuis les années soixante dix son écriture résonne de ses rencontres sur les fronts de résistance contre l’exclusion, l’exploitation des démunis, le soutien aux peuples opprimés.
Aujourd’hui, Philippe Tancelin nous amène à envisager la question des conditions sous lesquelles la poésie pourrait participer à la construction d'une nouvelle épistémologie.
Il s’intéresse à l’approche philosophique et poétique du discours que le sujet croit tenir sur lui-même, lorsqu'il se pose la question du réel; quelle possibilité, l'imaginaire poétique en échappant à la médiation de la métaphore et du symbole, offre-t-il, dans l'ouverture à la présence immédiate du réel?
Dans le courant des années 9O, il crée et instruit de nombreux ateliers de création poétique en milieux : universitaire, scolaire et marginalisé. Il insiste sur la dimension orale de la poésie et s’inscrit dans la longue tradition des poètes « proférateurs »

4- Le CICEP (Centre International de Création d'Espaces poétiques) a été créé en 1992 par des poètes-philosophes et artistes. Dès 1994 et jusqu'en 2015, il s'associe avec le laboratoire de recherche « scènes et savoirs » de l'université Paris8. Sa vocation est comme son titre l'indique, la création d'espaces poétiques intervallaires des   arts d'où sa confrontation permanente de la poésie avec la peinture, le cinéma, le théâtre, la danse, la musique, l'architecture et même les technologies du virtuel.
Outre ses membres permanents, il regroupe de nombreux artistes- chercheurs et scientifiques  autour de la poésie en tant qu'elle  participe au même titre que les arts et sciences à la formation de la pensée, à l'enrichissement du champ de la sensibilité, de la connaissance humaine et à l'éveil des potentialités créatrices.
 CREATION-RECHERCHE : elle s'effectue à partir de programmes thématiques : Poésie et Histoire, Poésie et Philosophie, Poésie et Sciences, Poésie et Voix, Poésie et récit,  poésie et ontologie, poésie et politique.  Sur chacune de ces thématiques des équipes mobiles d'artistes, d'universitaires, de scientifiques se forment en vue de la réalisation de créations originales expérimentales. Ces créations se manifestent à-travers des espaces aussi différents que les lieux publics et de circulations, les  galeries, théâtres, salles de concerts, cryptes, hôpitaux, écoles...
 TRANSMISSION-SAVOIR : elle s'opère en résonance avec les créations originales du Centre dans la revue  intitulée " Cahier de poétique ". Cette publication  se consacre à la transmission de la recherche sur le poétique comme devenir, le langage poétique et les conditions sous lesquelles il peut participer aujourd'hui à la construction d'une nouvelle épistémologie.
A ce titre sont régulièrement organisés des séminaires transdisciplinaires, des conférences et diverses interventions en milieux artistiques , universités populaires, écoles, lycées, associations culturelles...
 PRATIQUE EXPERIMENTALE D'ECRITURE : elle se poursuit à-travers des propositions d'espaces de création poétique au sein desquels praxis et théorie sont intimement mêlées. Ces espaces qui se distinguent des ateliers convenus d'écriture, abordent la pratique de l'écrit et de l'oral depuis la notion d' « urgence » poétique en tant qu'éthique. Ils abordent les problématiques du corps, de la voix, de l'intuition, fondées sur une expérience pratique d'atelier menée depuis trois décennies en milieux universitaires, scolaires, hospitaliers, associatifs, précaires...
Le CICEP (Centre International de Création d'Espaces poétiques)  : 
Des ateliers de création d'écritures poétiques en milieux scolaires, universitaires, hospitaliers, précarisés...
Des expositions de poètes et de photographes, plasticiens...
Des performances entre poètes et musiciens, chorégraphes...
 Des lectures poétiques par les poètes eux-mêmes ou la voix de poètes d'aujourd'hui offerte à des poètes disparus...
Des montages d'extraits d'oeuvres poétiques mises en espace...
Des déambulations-installations dans les espaces publiques...
Des rencontres-débats entre poètes et publics sur des thèmes d'actualité (Poésie et histoire, poésie et science, poésie et philosophie, poésie et politique, poésie et quotidien...)
consultation du site internet-cicep :http://cicep.canalblog.com/
5- « EFFRACTION » Ce collectif s'est formé au début de l'année 2015. Face aux propos consensuels qui peuvent se tenir sur la culture les arts et la poésie que certains voudraient "sauveurs d’un monde chaotique", des poètes, des artistes originaires des cinq continents se sont réunis dans le souci de poser la question de la pertinence d’une parole poétique, artistique au coeur de la cité contemporaine. Ils cherchent à travers cette expérience collective à définir les termes de leur claire indépendance vis à vis des mouvements d'opinion issus du traitement singulier et souvent univoque que la puissance médiatique inflige aux événements, les plus anodins comme les plus graves.
C'est dans cet esprit qu'ils ont pris le nom de "Collectif effraction" , (au sens littéral du terme) : tel un surgir avec force contre ce qui limite, clôture, interdit tout libre accès...Quelle autre langue plus débordante, commettant effraction dans les territoires dominants du verbe, que la poésie! Quelle urgence plus grande que d’écrire poétiquement notre monde, aujourd’hui en tous ses états…et de confronter cette écriture à la langue sécuritaire de plus en plus écrasante.
Depuis une telle dynamique qui s’est développée au long de réunions régulières, les poètes et artistes ont conçu puis réalisé un premier ouvrage collectif intitulé ("Effraction1; s/s titre : "fragments et lambeaux"), dont on pourra lire ci-dessous des extraits de la préface :"Des femmes, des hommes sont montés de nos mémoires, contre nos oublis, ils sont apparus en cohortes de fragments surgis de l'antiquité de leurs dits, leurs écrits pour croiser les nôtres aujourd'hui et co-signer avec nous, cette belle « effraction » de la pensée dans le convenu des opinions- expressions que tisse au quotidien le discours médiatique sur l'actuel.
Dès lors pas de prétention à révéler, vouloir éclairer, dévoiler les maux de ce jour, de notre époque, d'une période difficile et de détresse mais l'unique désir collectif et fragile de tenter d'accueillir à plusieurs ces signes de haute lucidité que nous adresse depuis la cité, l'humaine histoire contemporaine par ses actualités les plus subtiles comme les plus tonitruantes.
Aux « fragments » des sages d'hier qui se sont élevés et ont retenti au long des siècles comme un lancer d'espoir en étonnante résonance avec notre actualité, succèdent ici nos « Lambeaux » comme autant d'arrachés de chair vivante à nos corps d'écritures. Ils se voudraient intègres et sans compromis avec les propos invariants qui scandent des événements parfois bouleversants. Ils s'offrent lueur d'espoir dans l'obscurité des augures de faux prophètes.Nous n'avons pas fait ici le choix de la quiète construction d'un discours autorisé qui se croirait averti du monde. Nous avons dressé le pari plus risqué de l'effraction de nos propres corpus d'opinion, de réflexion sous l'urgence de ce souffle du poème en sa quête de beauté par l'écrire, le dire, le chanter d'un monde autrement attendu et voulu…»… Que le lecteur déambule à sa guise à l'intérieur de chaque partie de ce recueil ou sursaute de l'une à l'autre, nous lui souhaitons heureuses rencontres à travers tous les temps et continents d'expression.
http://effraction-collectif.strikingly.com/
 6-Un fonds-mémoire du CICEP ainsi que des archives personnelles de Philippe Tancelin et Geneviève Clancy est en cours de constitution. Il regroupe articles, conférences, spectacles, interviews, signatures de livres etc ...des fondateurs du Centre ; certains de ces documents peuvent être consultés dès maintenant en contactant Philippe Tancelin (0630671510), phtan1@orange.fr, tancelinphilippe@gmail.com
 
http://tancelin philippe google, philippe tance...
adresse email envoyer un mail à l'auteur
Renseignements
Titre(s), Diplôme(s) :
Docteur d'Etat en Philosophie

Institution de travail :
0630671510
phtan1@orange.fr, tancelinphilippe@gmail.com

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e), professeur émérite université Paris8, Directeur(trice) de la collection Poètes des cinq continents, Directeur(trice) de la collection Témoignages poétiques

Bibliographie
L'ESTHÉTIQUE DE L'OMBRE
Philippe Tancelin, Geneviève Clancy
Bibliographie (sur le site des éditions L'Harmattan)
ECRIRE ELLE
Ce nu redouté des silences
Philippe Tancelin - Préface de Geneviève Clancy -
L'ÉTÉ INSOUMIS 1970-1984
Philippe Tancelin, Geneviève Clancy
CET EN-DELÀ DES CHOSES
Philippe Tancelin
POÉTHIQUE DU SILENCE
Philippe Tancelin
CES HORIZONS QUI NOUS PRÉCÈDENT
Entretien-Poème
Philippe Tancelin
QUAND LE CHEMIN SE REMET À BATTRE
Poésie et philosophie
Philippe Tancelin - Préface de Jacques Poulain
LES FONDS D'ÉVEIL
Philippe Tancelin
LE BOIS DE VIVRE
Poèmes dans la Cité
Philippe Tancelin, Geneviève Clancy
LA QUESTION AUX PIEDS NUS
Suivi de En passant par Jénine
Philippe Tancelin, Geneviève Clancy
SUR LE FRONT DU JOUR
Philippe Tancelin
POÉTIQUE DE L'ÉTONNEMENT
Philippe Tancelin
POÉTIQUE DE L'INSÉPARABLE
Philippe Tancelin
LE MAL DU PAYS...DE L'AUTRE
Philippe Tancelin
L'IVRE TRAVERSÉE DE CLAIR ET D'OMBRE
suivie de
Les camps oubliés
Philippe Tancelin
AU PAYS DE L'INDIVIS AIMER
Cahier
Philippe Tancelin
PAROLES DE POÈTES, POÈTES SUR PAROLE
Philippe Tancelin, Jean-Luc POULIQUEN
POÉT(H)IQUE DE L'URGENCE
(Regards croisés)
Philippe Tancelin
A LA RENCONTRE DE GENEVIÈVE CLANCY, POÈTE-PHILOSOPHE
Philippe Tancelin - Sous la direction de
SEUILS
Philippe Tancelin
CET INSOUPÇONNÉ LEVANT
(l'Histoire-la poésie)
Philippe Tancelin
EFFRACTION I
Fragments, lambeaux
Collectif de Poètes des cinq continents
Philippe Tancelin, Bela Velten
POÉTHIQUE DE L'OMBRE
Philippe Tancelin
VERTICALE DU SILENCE
Philippe Tancelin
Autres parutions


Philippe Tancelin en collaboration
avec Geneviève Clancy-Tancelin

« Tiers-Idées », avec G. Clancy, Hachette 1977
« Fragments-Delits », avec G. Clancy, Seghers 1979
« Les conditions sous lesquelles l’émeute demeure possible »,
avec G. Clancy, cicep-édition Octobre 2000


Philippe Tancelin

« Le Théâtre du Dehors », Recherches 1978
« Manoel De Oliveira », Dis-voir I987
« Théâtre sur Paroles », Ether Vague 1989
« Entretiens avec Bruno Dumont », Dis-voir, 2002
« Au large de l’éphémère » Ed. CICEP-EDITION 2014
« A fleur de clarté » Ed. Unicité 2016
« Anthologie des ascendances » (avec A. de Commines) Unicité 2018


Livres Collectifs

« Théâtre sur paroles » autour de l’œuvre d’A. Gatti. Ether vague 1988« Philippe Tancelin : le poète de l’événement » avec J.L Pouliquen, Ed « Chiendents » 2012



Livres d’artistes

« Le livre des 24 heures » (dessins Dan Vimard), Kaleidoscope 1994
« Passion sous Silence » (peintures Odile Frachet), Signum 2001
« Battants de nuit », Transignum, 2004
« Cadavres exquis » livre collectif, Ed. Champtin 2006
« Ouverture fragile d’un épisode silencieux » (encres d’Edith
Longuet-Allerme) Ed. CICEP 2012

« Pointe courte »photos d’Ernest Puerta Ed. Du « brise-lames » 2016
« Urgence » photos d’Ernest Puerta Ed. Du « brise-lames » 2017

Pièces de théâtre

« Interdit au public », Cicep-Edition 1992
« Le rêve de Pierres », Karmel -traduction en arabe I992
« Lève la Faim », Kaleidoscope 1993
Articles de presse
BELVEDERE MAI 2013

Articles et contributions de l'auteur
PHILIPPE TANCELIN SIGNE LE MANISFESTE CRUE POÉTIQUE
Poètes signataires du manifeste
manifeste crue poétique, février 2018

Compléments sur l'auteur
PHILIPPE TANCELIN, POÈTE ENGAGÉ ET PUDIQUE
Nicole Barriere
Association "du côté du Pont Mirabeau", mai 2005

Entretien avec l'auteur
EMISSION "COURTE ÉCHELLE" SUR RADIO DL68
Emission du 17 novembre 2010

Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Nos Auteurs


Agenda

  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 12 décembre 2018 | © Harmattan - 2018 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port