Retour accueil - Editions L'Harmattan

Anne Labbé

Anne Labbé

[agrandir]



Née à Argenton-sur-Creuse, le 27 Janvier 1956 de mère Berrichonne et de père Normand, je me suis très tôt passionnée pour la littérature. J’ai commencé à écrire vers l’âge de sept ou huit ans des petits poèmes, et j’ai achevé mon premier roman à l’âge de treize ans (roman que je garde précieusement dans un coin de mon grenier, mais que je n’ai jamais osé relire !!!) Lauréate, à l’âge de dix-sept ans, (juste après avoir passé mon bac… littéraire, bien entendu) du prix « auteurs en herbes » organisé par Hachette (avec une nouvelle intitulée « à cheval dans la tempête » publiée dans la bibliothèque verte), je n’ai par la suite et pendant des années pris la plume que pour mon plaisir et de façon irrégulière, donnant la priorité de mon temps à mes enfants et à mon travail (élevages cunicole et caprin, avec fabrication fromagère).
A partir de 1986, ayant dû abandonner l’élevage des chèvres pour des raisons familiales, je me suis remise à écrire avec plus d’assiduité. Mon travail a été couronné de succès en 2000 avec l’obtention du Prix Roman Jeunesse du Ministère de la Jeunesse et des Sports pour mon roman « Cheval-Soleil ». Cette œuvre a été publiée en 2001 par Hachette (le livre de poche jeunesse). Il a été par la suite adapté en dessin animé par les productions de l’Arlequin dans leur collection « les grands textes de l’enfance ». Cet ouvrage fait maintenant partie des livres choisis par les professeurs pour être étudié au collège.
Ce succès m’a évidemment encouragée à continuer. Je me suis inspirée d’un spectacle de cirque contemporain pour écrire un roman : « Le ventre de l’arbre », publié par l’Harmattan dans la collection « écritures ». Après quoi, je me suis lancée dans la rédaction de contes et légendes de ma région, la Brenne, d’après de vieux récits de tradition orale. Mon ouvrage, intitulé « Contes et légendes du Pays des Mille Étangs » est édité aux éditions Royer (2007). Ceci m’a permis de varier mon travail et d’explorer d’autres façons d’écrire.
Passionnée d’histoire, je me suis ensuite attelée à un nouveau roman jeunesse, dont l’action se déroule chez les Vikings de l’an 900. Où un jeune Viking prendra tous les risques pour sauver son cheval d’un fatal destin. En effet, les liens très puissants qui peuvent exister entre les enfants et les animaux m’ont toujours fascinée, et c’est pourquoi ce thème me tenait à cœur. Ce roman, intitulé « Asgrim et le cheval dérobé aux dieux » est paru en 2008 chez l’Harmattan-Jeunesse. Il a obtenu une mention spéciale du jury au prix Chapitre Nature 2009.
En Février 2009 les éditions Allan Sutton ont édité mon ouvrage « Sortilèges au pays des Mille Étangs », qui représente un travail de recherche sur le sujet des jeteurs et leveurs de sorts dans la Brenne. Toutes les brèves histoires racontées dans cet ouvrage m’ont été transmises oralement par des personnes qui soit les avaient vécues elles-mêmes soit les avaient entendu narrer par leurs proches. Il y en a de très anciennes et de toutes récentes. J’ai tenté de garder pour cette écriture un peu particulière un ton très « oral ».
« La Tache Verte » est un roman d’anticipation mêlant le fantastique et la science fiction, dont le héros principal est le Pays des Mille Étangs, dernier bastion sauvage d’un monde dévasté. Ce travail a été encouragé par le Centre National de Livre, qui m’a octroyé une bourse pour le mener à bien. Ce sont les éditions Alice Lyner qui l'ont publié.

De Juin 2014 à Septembre 2016, mon compagnon, Oswald Hoepfner, et moi-même avons accompli un long voyage avec notre roulotte tractée par nos deux juments Océane et Noé et en compagnie de notre gros toutou Altaï. 5200 km, deux ans et trois mois d'un voyage plein de péripéties et de rencontres improbables et merveilleuses. Nous avons choisi l'auto-édition pour raconter ce périple aventureux dans un livre intitulé « Car à pattes, cahin-caha »

Petite philosophie : vivre dans une sobriété heureuse, dans une simplicité volontaire et nécessaire, loin des villes. Panneaux solaires, eau de source, jardin sans poison, animaux en liberté… Privilège incroyable, à partager sans modération...



Biographie succincte...

Enfance sans histoire... Aînée de sept enfants, vie familiale chaleureuse, Bac littéraire. Mariage très jeune. Élevage de chèvres avec fabrication de fromage. Trois filles, puis un divorce, pour rester dans l'air du temps. Déménagement. Abandon de l'élevage de chèvres. Nouveau compagnon. Élevage de chiens et de chevaux, culture de plantes aromatiques. Un peu moins prenant que les chèvres, davantage de temps à partager avec les enfants... et davantage de temps pour l'écriture. Naissance du quatrième enfant, un fils, cette fois.
Ah oui, l'écriture ! Parlons-en, de l'écriture...
Pendant quinze ans, un roman par an pour tenter de décrocher le Prix du Roman Jeunesse, décerné sur manuscrit anonyme par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Un défi, avec si peu de chance de réussite. Mais ça fait une motivation pour écrire. Quatorze romans renvoyés... Je tente ma chance auprès de quelques éditeurs. Réponses bateau (« malgré tout son intérêt, votre roman ne correspond pas à notre ligne éditoriale... Blablabla... ») Alors je continue avec entêtement à produire un roman par an pour tenter de décrocher ce fameux prix, sans trop y croire. En me disant que c'est peut-être mon seul espoir d'accrocher l'attention d'un éditeur. L'assiduité (ou l'entêtement ? ) finit par payer. An 2000. La quinzième fois était la bonne, avec mon « Cheval-Soleil ». Avis à tous ceux qui se découragent avant l'heure.
« Cheval-Soleil » sera publié par Hachette. J'avais donc un pied dans l'étrier. Les éditeurs regardent avec un peu plus d'attention un ouvrage présenté par quelqu'un qui a obtenu un prix. En tout cas, portes ouvertes sur les salons du livres, rencontres avec des auteurs que je n'aurais jamais imaginé pouvoir rencontrer un jour... La sauvage se civilise !
Décès du compagnon, alors que notre fils n'a que treize ans.
Plusieurs années de célibat. Aucune envie de renouer avec la vie de couple. Cependant la destinée est une coquine qui décide parfois de vous jouer de drôles de tours. Surtout quand on décide soudain de construire soi-même un poêle de masse alors qu'on n'a jamais touché une truelle de sa vie. Et que pour ce faire, on achète un bouquin qu'on croyait uniquement technique alors qu'il est aussi bourré de philosophie. Et plein d'humour. L'auteur vit a 600 kilomètres de mon Berry. Je le contacte, suite à des petits soucis techniques rencontrés en cours de construction. Il répond. Échange de courriers et de coups de téléphones. Le poêle finit par ronronner doucement. Petite fête organisée pour son baptême, après qu'il nous ait réchauffé tout un hiver. J'invite par politesse l'auteur du fameux bouquin, sans imaginer une seconde qu'il va se déplacer. Mais il est venu. On devine la suite...
C'est lui qui a eu l'idée, au tout début. Il sentait bien mes réticences à recommencer une vie à deux. « Je rentre chez moi, et on va chacun s'écrire une lettre. Chacun écrira à l'autre ses rêves les plus fous ou les plus improbables. Pas forcément pour les réaliser, mais pour mieux connaître les profondeurs de nos âmes. » Et dans chacune des deux lettres se sont croisés... des rêves de voyage en roulotte. Mais... C'est juste un rêve en l'air, comme ça, ou bien... on le réalise ?
Et voilà comment on s'est retrouvés sur la route, mon Oswald et moi, de Juin 2014 à Septembre 2016, avec notre roulotte, nos deux juments Océane et Noé et notre gros toutou Altaï. 5200 km, deux ans et trois mois d'un voyage chaotique et cahoteux, plein de péripéties et de rencontres merveilleuses. Départ du Berry, traversée du Nord de l'Italie, de la Slovénie, Sud de la Hongrie, Roumanie, hivernage dans les Carpates, retour par le Nord de la Hongrie, la Slovaquie, l'Autriche, l'Allemagne, et arrivée en France par l'Alsace. Bien entendu, nous n'avons pas pu nous empêcher raconter ce périple aventureux dans un livre : « cahin-caha. »
Que faire au retour ? Nous cacher dans la brousse sauvage des montagnes de l'Hérault si chère à Oswald. Beaucoup plus belle, sans conteste, que la campagne bien peignée et bien civilisée, avec ses champs bien pesticidés qui entoure ma maison berrichonne.
Petite philosophie : vivre dans une sobriété heureuse, dans une simplicité volontaire et nécessaire, loin des villes. Panneaux solaires, eau de source, jardin sans aucun poison,animaux en liberté... Privilège incroyable, à partager sans modération avec les renards, les blaireaux, les aigles et les sangliers. anne-labbe.fr
adresse email envoyer un mail à l'auteur
Renseignements
Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Pays d'origine : France
Bibliographie
ILLAPA
Fils du tonnerre
À partir de 12 ans
Anne Labbé
ASGRIM ET LE CHEVAL DÉROBÉ AUX DIEUX
Anne Labbé
Bibliographie (sur le site des éditions L'Harmattan)
LE VENTRE DE L'ARBRE
Anne Labbé
Autres parutions

Cheval-Soleil (Hachette 2001) Prix du Roman Jeunesse, adapté en dessin animé par les films de 'Arlequin, production FR3
Contes et légendes du Pays des Mille Étangs (Royer 2007)
Sortilèges au Pays des Mille Étangs (Alan Sutton 2009)
La tache verte (Alice Lyner 2013)
Car à pattes Cahin-Caha, ré cit d'un périple en roulotte (auto-édition 2017)
Kahil (édilivre 2019)
Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Nos Auteurs


  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 30 octobre 2020 | © Harmattan - 2020 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port